Charlot au festival de Pordenone !

2014 GCMposter

La 33ème édition du Festival du film muet de Pordenone se tiendra du 4 au 11 octobre 2014.

Parmi de nombreux autres films muets, plusieurs films de Chaplin seront projetés. Afin de célébrer le centenaire de la naissance de Charlot, un ciné-concert spécial des Lumières de la ville viendra clôturer le festival. L'accompagnement musical, composé par Chaplin lui-même, sera interprété par l'Orchestra San Marco, sous la direction de Günter A. Buchwald.

Ichiro Kataoka, le célèbre benshi japonais, rendra lui aussi hommage à Chaplin en faisant le commentaire de quatre court-metrages réalisés par Chaplin à la Keystone - une double reconnaissance de l'universalité de Chaplin et de l'incroyable versatilité demandé au narrateur japonais.

Pour plus d'informations visitez le site du Festival du film muet de Pordenone.


Projection des films de Chaplin à Helsinki

chaplinin poika 40707

Pour fêter les 100 ans de Charlot, la ville d'Helsinki va projeter plusieurs des films de Charlie Chaplin dans trois centres culturels de la ville, le Malmitalo (le site du Malmitalo), le Kanneltalo (le site du Kanneltalo) et le Vuotalo (le site du Vuotalo).

Le programme :

15 septembre : Le Kid au Kanneltalo
9 octobre : Le Cirque au Malmitalo
20 octobre : La Ruée vers l'Or au Kanneltalo
13 novembre : La Ruée vers l'Or au Malmitalo
24 novembre : Les Temps Modernes au Vuotalo
27 novembre : Les Temps Modernes au Malmitalo
17 novembre : Les Feux de la Rampe au Kanneltalo
18 décembre : Les Feux de la Rampe au Malmitalo

CIRC265


Le Japon célèbre le centenaire de Charlot

keystone between showers big

Pour célébrer les débuts de Chaplin au cinéma, il y a 100 ans, certaines de ses premières comédies seront présentées, accompagnées d'une narration faite en direct par des acteurs-doubleurs (benshi) au Asakusa Public Hall à Tokyo.

La projection aura lieu à 18h30 les 12 et 13 septembre 2014.

Les meilleurs acteurs-doubleurs, dont Hazama Michio, Nozawa Masako et Yamadera Koichi participeront, ainsi que Kawashima Anna, qui a joué dans "Uzumasa Limelight" (un film japonais réalisé en homage au film de Chaplin, Les Feux de la rampe).

L'invité spécial, Charly Sistovaris, petit-fils de Chaplin, s'entretiendra avec un spécialiste japonais de Chaplin, Ono Hiroyuki.

Pour plus d'informations, contactez : Chaplinsociety@gmail.com.


Modern Times avec l'orchestre philharmonique de New York

Modern Times 8

Pour célébrer les 100 ans de la naissance du personnage de Charlot, l'orchestre philharmonique de New York propose un ciné-concert des Temps modernes, dirigé par Timothy Brock, dans sa magnifique version restaurée, projetée sur le grand écran de l'Avery Fisher Hall. La soirée sera ouverte par la projection de Charlot est content de lui avec une nouvelle partition composée par Maestro Brock pour fêter la première apparition du vagabond à l'écran. Une soirée magique pour tous les ages.

Les 19 et 20 septembre à l'Avery Fisher Hall. Visitez le site de l'Orchestre philharmonique de New York pour plus d’informations.


Trois nouveaux livres pour la rentrée !

Trois nouveaux livres en langue française pour la rentreé 2014 !

71UCZfhMnHL
Mon tour du monde par Charlie Chaplin, publié par Les Editions du Sonneur. En librairies le 25 septembre 2014. Pré-commandez le livre sur Amazon.fr !

Février 1931 : Charlie Chaplin (1889-1977) rejoint son Angleterre natale pour y présenter son dernier film, Les Lumières de la ville. Abattu par des problèmes personnels, déstabilisé par l’avènement du cinéma parlant, il ressent le besoin de s’éloigner de son travail, de ses affaires et des États-Unis, son pays d’adoption.
Une fois à Londres, il décide d’entreprendre un tour du monde qui le mènera, au gré de ses rencontres, en Allemagne, en Autriche, en Italie, en France, en Algérie, en Espagne, en Suisse, au Sri Lanka, à Singapour, en Indonésie, au Japon. Au faîte de sa gloire, il est accueilli à chacune de ses étapes comme une véritable star et est reçu par les personnalités – politiques, artistiques et scientifiques – de l’époque : Winston Churchill, Marlène Dietrich, Albert Einstein, H. G. Wells, Aristide Briand, Gandhi, Albert Ier de Belgique…
S’il est grisé par sa notoriété, Charlie Chaplin reste des plus attentifs à la crise qui secoue alors le monde. Il observe, écoute, analyse, s’engage. Ce voyage de près d’un an et demi confirmera le cinéaste dans ses préoccupations : à son retour aux États-Unis, il réalisera Les Temps modernes en 1936 et Le Dictateur en 1940, illustrations éminemment économique et politique des constats que Chaplin aura faits lors de son tour du monde.

Le livre a récemment été publié en anglais aux États-Unis par University of Missouri Press avec une introduction et des commentaires de Lisa Stein Haven, également disponible sur Amazon.

61j1XEpPk9L
Footlights par Charles Chaplin avec L'Univers des Feux de la rampe par David Robinson, publié par Seuil. En librairies le 3 octobre 2014. Pré-commandez le livre sur Amazon.fr !

Footlights, resté dans des cartons pendant 60 ans, est le seul roman jamais écrit par Chaplin. En cela, il est déjà exceptionnel. Mais la plume de Chaplin l'est tout autant : vivante, très personnelle, oscillant d'un registre familier à une grande poésie, elle sert à raconter ce qui deviendra la trame des Feux de la rampe, le dernier film américain de Chaplin. On y rencontre donc pour la première fois Calvero, clown alcoolique délaissé du public, qui sauve une jeune ballerine du suicide. Chaplin a mis beaucoup de lui dans ce personnage, alors qu'il est lui-même au crépuscule de sa carrière, accusé d'activités anti-américaines et bientôt exilé en Europe. La publication de Footlights a été rendue possible grâce à David Robinson, critique de cinéma, historien, qui a travaillé avec la famille de Chaplin. Il enrichit sa présentation d'un appareil critique passionnant qui situe le roman à la fois dans l'époque, dans la filmographie de Chaplin, mais aussi dans son histoire intime. L'aventure commence en 1916 lorsque Chaplin rencontre Nijinsky, et se poursuit dans le quartier de Soho à Londres, avec ses théâtres et ses habitants. On y découvre l'ambiance féérique des ballets de l'Empire et de l'Alhambra, les théâtres de Leicester Square.

La version en langue anglaise publiée par la Cineteca di Bologna est toujours disponible sur Amazon.

4193PK 79hL
Charlie Chaplin, L'Album Keystone par Glenn Mitchell, Carole Sandrin et Sam Stourdzé, publié par Xavier Barral. En librairies le 16 octobre 2014. Pré-commandez le livre sur Amazon.fr !

Alors que le personnage de Charlot fête ses 100 ans cette année, l’album Keystone, présenté dans cet ouvrage, est publié pour la première fois dans son intégralité. Le format, presque identique, et la reliure à vis à l’image de celle des albums de photographies typiques de l’époque, sont un clin d’oeil à l’objet original. Glenn Mitchell, plus de 60 ans après sa conception, a mené une véritable enquête pour identifier l’auteur du mystérieux l’album, resté longtemps sans auteur ni date. Selon toute vraisemblance, il s’agirait de H.D Waley, fervent admirateur de Chaplin et défenseur du cinéma muet.Cet album photographique à l’ancienne est un objet réellement fascinant : réalisé méticuleusement par ce fin connaisseur du travail de Charlie Chaplin, il témoigne en 1930 des premiers pas de Chaplin face aux caméras. Chaque planche est composée de photogrammes annotés manuellement, retraçant les histoires de 29 des 35 premiers courts métrages de Chaplin, réalisés en 1914 pour la Keystone Company. Véritable mise en image des début de Chaplin au cinéma, l’album révèle une prise de pouvoir progressive de Chaplin face à la caméra. Sous nos yeux, au fil des scénarios reconstitués, le jeu d’acteur de Chaplin évolue jusqu’à voir émerger – d’abord de manière un peu brouillonne puis de plus en plus ostensiblement – le personnage bien connu de Charlot. On reconnaît déjà sa dégaine, certains gestes caractéristiques du personnage, des mimiques et un humour.

Une version en langue anglaise est en préparation.


Projection spéciale de City Lights à Tokyo



Le 27 octobre, à l'occasion de la 27ème édition du Festival international du film de Tokyo, une projection spéciale aura lieu, pour la première fois en coopération avec le théâtre Kabukiza qui diffuse la culture japonaise à travers le monde.

L'année de sa naissance, en 1889, le théâtre Kabukiza ouvrait pour la première fois ses portes. Bien plus tard, Chaplin a visité le théâtre lors de son voyage au Japon.

100 ans après ses débuts à l'écran, Charles Chaplin, "le roi de la comédie" attire encore les foules. Les organisateurs du festival ont voulu faire une projection spéciale pour lui rendre hommage : de nombreux invités, venus du Japon et d'ailleurs, assisteront à une performance par un artiste Kabuki avant la projection des "Lumières de la ville".

Vous pouvez visiter le site du 27e Festival international du film de Tokyo pour plus d'informations.


Chaplin, entre guerres et paix (1914-1940)

Exposition "Chaplin, entre guerres et paix (1914-1940)"
17 septembre 2014 - 4 janvier 2015
Musée de l'Élysée, Lausanne

Shoulder-Arms-139

Charlie Chaplin doit-il continuer à faire du cinéma ou rejoindre les tranchées ? La polémique sur le non-engagement de l’acteur britannique aux côtés des siens éclate dès 1915. Alors au début de sa gloire, Chaplin est déjà confronté aux critiques. Vingt-cinq ans plus tard, ce sera à son tour de questionner les convictions morales et politiques à l’aube de la Seconde Guerre mondiale.

En 1914, l’Amérique découvre ce jeune comédien de music-hall sur les écrans des cinématographes dans les films burlesques de la Keystone. En quelques mois, Chaplin devient l’une de leurs vedettes. Se démarquant par sa défroque, son style et ses mimiques, son personnage plaît au public. La Première Guerre retarde la diffusion de ses courts-métrages sur le vieux continent à 1915, mais Charlot y est tout aussi populaire, auprès des civils comme des « poilus ».

Chaplin ne quitte pas sa terre d’accueil mais continue d’entretenir le moral des troupes par son humour. Il rallie néanmoins l’effort de guerre en 1918 et produit un court métrage de propagande en faveur de la troisième campagne des Bons de la liberté. Cette même année, il tourne Charlot soldat, un Charlot héroïque qui réussit à capturer le Kaiser, alliant situations comiques et réalisme des tranchées. Sorti quelques semaines avant l’armistice, le film connaît un véritable succès.

La conscience politique de Chaplin s’aiguise encore pendant l’entre-deux-guerres, de même que ses préoccupations pour l’économie. La montée du fascisme au début des années 1930 inquiète celui qui était devenu un pacifiste convaincu. C’est un cinéma engagé qu’il met en oeuvre en tournant Le Dictateur en 1939-1940. Chaplin brosse une caricature de la dictature où se mêlent ironie et tragédie. Charlot, l’opprimé de la société, se retrouve sous les traits du barbier juif. Pour son premier film entièrement parlant, le cinéaste ose dire tout haut ce que beaucoup préfèrent taire.

L’exposition présentée par le Musée de l’Elysée rassemble des tirages originaux et des documents d’époque appartenant aux Archives Chaplin, dont les photographies sont déposées depuis 2011 au musée. Des extraits de films (provenant de Lobster, MK2, Gaumont Pathé Archives, Transit Film/Berlin Filmothek Bundesarchiv), des photographies des deux guerres mondiales issues de la collection du musée et des affiches de la Cinémathèque suisse, ainsi que de collections privées, étayent les prises de position de Chaplin face à l’Histoire.

L’exposition, organisée à l’occasion du centenaire de Charlot et des commémorations des Première et Seconde guerres mondiales, est rendue possible grâce à l’Association Chaplin, les sociétés Roy Export SAS et Roy Export Company Establishment.

Vernissage le 16 septembre 2014.

Pour plus d'informations, visitez le site du Musée de l'Élysée, Lausanne.